Chronique du temps présent-57-Idées noires

Publié le 18 Mars 2019

 

Le monde est de plus en plus inquiétant avec la volonté de puissance - descendante - des Etats-Unis et - ascendante - de la Chine qui s’affrontent à fleurets mouchetés pour le moment.

La Chine étend sa zone d’influence, en Asie bien sûr, en Afrique de façon spectaculaire et en Europe où elle n’en est qu’au début de ses grandes manœuvres. 

La Russie rejetée par l’UE compte les points.

L’UE - qui n’est pas l’Europe – dont on avait annoncé l’émergence en tant que grande puissance capable de s’imposer face aux Etats-Unis et à la Russie n’est qu’une colonie, bientôt une province américaine.

Bien entendu, à ce tableau planétaire il ne manque que la progression stupéfiante de l’islam.

La macronie, avec ses experts et ses valets médiatiques, si suffisante et si insuffisante est acquise à la mondialisation qui est le faux-nez de l’américanisation des esprits et des corps.

Les Français ont vocation à devenir toujours davantage des Gallo-américains comme jadis les Gaulois sont devenus des Gallo-romains.

L’ingérence russe dans l’élection de Trump, de Macron (???), dans le Brexit, jamais démontrée est bien réelle (sic). En revanche, l’ingérence américaine, dernière en date, au Venezuela, affirmée et revendiquée sous nos yeux, n’existe pas. L’ingérence ? C’est comme l’amalgame, il y a le bon et le mauvais.

En attendant, c’est Télé-Macron pour tous, tous les soirs. En direct, en différé.

Macron commet erreurs sur erreurs, de communication, de vision et de stratégie et ne pense qu’à sa réélection.

La gestion des vraix-faux « Gilets jaunes » interroge, incompétence ou machiavélisme pour justifier toutes les atteintes aux libertés publiques, à la liberté tout court ?

La recomposition du paysage politique lui garantit une assurance tous risques.

Gageons que si un adversaire, autre que MLP ou JLM devait surgir, il aurait dans l’heure des ennuis judiciaires avec à ses basques la meute des juges et des journalistes, « justiciers » de la bienpensance.

Récemment encore la médiasphère était dans l’opposition aux pouvoirs de droite – NS, dernier en date - par conviction et de gauche – FH, dernier en date – par résignation.

Désormais, elle est le relais de l’oligarchie, elle est une des faces et une des composantes du Pouvoir.

Il s’agit de promouvoir un modèle de société moderne et progressiste et démolir toutes les structures, la famille, l’école, la commune, la Nation.

Il faut des individus, atomisés, disponibles pour le marché. Consommer c’est exister.

L’Eglise catholique, un des rares remparts contre la barbarie, facilite les choses puisqu’elle s’autodétruit depuis Vatican II. Elle va au monde au lieu de l’attirer à elle. Résultat remarquable, les églises se sont vidées en quelques années de façon spectaculaire.

Dire que le pape François, digne successeur de Jean XXIII et de Paul VI, déçoit, le mot est faible.

Son tiers-mondisme, durable, éco-responsable et solidaire en fait le souverain poncif d’une ONG.

Et que penser du principe de chasteté des prêtres plus que jamais bafoué, de l’hétérosexualité et de l’homosexualité débridées, pire de la pédophilie en cours parait-il jusqu’aux plus hautes sphères ?

En février, voici notre globe-trotter en voyage aux Émirats arabes unis.

Depuis le début de son pontificat, il s’est déjà rendu dans des pays comme l’Égypte, l’Azerbaïdjan, le Bangladesh et la Turquie. Il est attendu au Maroc.

Que cherche-t-il ? On dira : la paix par le dialogue interreligieux, bien sûr. Malheureusement pour dialoguer il faut être deux et il n’a pas d’homologue. Il y a peut-être plus urgent, la dénonciation de la christianophobie ou la protection des chrétiens d’Orient par exemple.

Ils sont en train de disparaître de la terre qui a vu naître et mourir le Christ.

L’à venir est à Dieu, oui l’avenir est à Dieu. Il est permis d’espérer qu’il soit meilleur que redouté. Rien n’est moins certain.

 

Rédigé par Jean-Paul Ancier

Publié dans #Chronique du temps présent

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article